On a beau lire tous les livres du monde,  regarder toutes les vidéos, écouter tous les podcasts, écouter toutes les expériences, quand on s’apprête à devenir parents, il reste toujours de très (trop) nombreuses nombreuses questions sans réponse. Surtout quand bébé arrive. Et encore plus quand vous êtes loin de votre “village” (proches, familles, amis, voisins…). C’est de ce constat qu’est né The Helpr, pour trouver des outils aidant les parents un peu perdus à s’apaiser, à trouver leurs propres solutions et à se construire comme parents. 

The Helpr : une volonté d’aider à devenir parent née… d’une maman

The HelpR, c’est à la fois ​​une plateforme, une équipe et des contenus qui oeuvrent à la fois pour le bien être parental et de l’enfant. Et comme très souvent dans un projet qui tourne autour de l’enfant, c’est de l’expérience vécue par un véritable parent qu’est née l’idée l’envie de créer quelque chose qui n’existait pas. 

Ici, la personne à l’origine de The Helpr est une mère. Elle s’appelle Boutayna Soubai et elle se définit comme une maman « normale ». Cette jeune femme trés active habite en couple à Paris et vit “à 300 à l”heure” quand elle décide de suivre son compagnon aux Etats-Unis, à Atlanta. Elle est enceinte et met sa carrière entre parenthèses, par choix. Mais ce qu’elle avait imaginé comme une jolie opportunité de changement ne se passe pas du tout comme prévu quand son enfant arrive. Malgré la présence et le soutien de son conjoint, malgré les heures passées à lire des livres ou à écouter des podcasts sur la maternité puis sur la maternité, Boutayna se sent totalement perdue. Et seule. Les siens ne sont pas là pour la conseiller, l’entourer. Son enfant dort peu, elle se sent épuisée et ne sait vers qui se tourner. C’est alors qu’elle se rend compte des effets dangereux du manque de sommeil couplé au postpartum et à l’identité du parent qui se construit. Au bout de la première année, elle se rend compte qu’elle a connu une forme de surmenage et a frôlé la dépression post partum. Elle décide de se reconstruire avec un plan d’action qui prendra des mois. 

Elle commence à parler autour d’elle de ce qu’elle a vécu, des effets du manque de sommeil, de sa perte de confiance, de ses doutes, de ses questions sur l’amour maternel inné… Et elle se rend vite compte que chaque parent, chaque ami, chaque proche, a répété ces mêmes situations de stress, de fatigue, de charge mentale augmente, avec automatisme. Sans jamais oser dire qu’ils avaient besoin d’aide, malgré tout l’amour du monde.

The Helpr : des contenus pour apprendre à devenir parent la première fois (et celles d’après aussi)

Tout parent l’admettra, l’une des choses les plus difficiles à gérer quand on a un enfant, c’est le manque de sommeil. Le sien et aussi celui de son bébé. Boutayna, la fondatrice de la start-up The Helpr l’a, comme quasiment toutes les mères, expérimenté elle-même. Et elle décide donc, en Mars 2020, de débuter son projet par là : la création d’un guide téléchargeable sur son site, “le guide du sommeil de bébé nourrisson à 36 mois”, pour mieux comprendre et accompagner le sommeil de bébé. Et pour aider les parents à mieux dormir aussi ! Ce guide remporte immédiatement un grand succès auprès des parents.

L’aventure The Helpr est lancée et le public de parents en demande de conseils, d’aide et de bienveillance est bien présent. En effet, le site met un point d’honneur à en finir avec la culpabilisation et à aider les parents à se poser les bonnes questions (même si elles sont parfois un peu “bouleversantes”) afin de trouver leurs propres chemin vers la parentalité qui leur correspond. 

Ici, pas de jugement, on aide à avancer en montrant simplement les différents chemins possibles. 

Devenir parent, pas si facile : la création du podcast “Demande à maman”

Parmi les premiers outils qui voient le jour sur la plateforme Helpr, le podcast “Demande à maman” permet de parler ouvertement de la charge mentale des parents. Boutayna Burkel est accompagnée au micro de Charlotte Fortuit Sophrologue Coach thérapeute.

Ensemble, elles usent de leurs trésors de bienveillance et d’humour pour nous raconter tout du quotidien de cette charge et aider chaque papa et chaque maman à se libérer, à se déculpabiliser, à se donner le droit de ne pas savoir et à trouver des astuces concrètes…(baby clash, humeur en berne, sommeil, allaitement… tout y passe !).

Des parcours pour apprendre comment devenir le parent qu’on souhaite être

The Helpr a su réunir et fédérer, autour de ce besoin d’aider les parents dans tous les aspects de leur nouvelle vie, des professionnels et spécialistes du bien être. Ainsi, les experts de The HelpR, qui sont de véritable partenaires, sont aussi bien des psychologues, des coachs de vie que des praticiens pleine conscience, des naturopathes, des infirmières puéricultrices, des sophrologues ou encore des Doulas (aux États-Unis le mot “doula” désigne une femme qui accompagne la mère pendant la périnatalité). 

Ensemble, elles ont créé des “parcours” et Masterclass. Animé par un ou plusieurs experts, composés de supports divers et d’ateliers et basé sur l’échange, ces parcours tournent autour d’une question, à laquelle les experts vont essayer de répondre pour chaque participant. Cela peut être “comment allaiter sereinement tout l’été”, “quand bébé va t’il faire ses nuits ?”, “comment gérer la colère de mon enfant ?”, “aménager la chambre de bébé en fonction de son développement » ou “j’arrête de culpabiliser quand je crie sur mon enfant » ou encore “comment prendre soin de moi durant mon postpartum ?”. Ces masterclass sont disponibles pour tous les budgets et permettent, via des vidéos replay, des live, des échanges par email, des sessions de coaching et d’autres outils, d’aider les parents à retrouver du temps, de la confiance et de l’apaisement. 

En passe d’être bientôt disponible sur une application, The Helpr est le compagnon idéal pour s’affranchir d’une charge mentale trop souvent taboue. 

Pour contacter l’équipe « The Helpr »
https://thehelpr.fr/accueil/contact/

Zù le guide

Laisser un commentaire sur The Helpr : apprendre à devenir parents, en toute bienveillance