Zú a entendu parler des ateliers menés par Ludosens. Mais apparemment ce n’est que la partie visible de l’iceberg, et on aimerait en savoir plus …

Bonjour Priscilla, est-ce que vous pourriez présenter votre parcours et votre association ?

Je suis maman d’une petite fille avec troubles autistiques qui va bientôt avoir 10 ans et c’est un sacré chemin. Un chemin d’abnégation et un chemin également très riche en profondeur et en compréhension de l’être humain. Je me suis battue pendant toutes ces années pour accompagner ma fille dans l’inclusion en milieu ordinaire.

C’est riche de ce parcours que j’ai décidé de mettre mes compétences professionnelles et mes valeurs d’engagement au service d’un projet que je souhaite collectif. A la base je suis ingénieur en environnement, j’ai beaucoup travaillé dans le secteur de la solidarité à l’international et j’ai créé l’association Ludosens : partager des jeux qui font grandir il y a 2 ans.

Alors justement que propose Ludosens et à quels besoins répondez-vous ?

J’ai voulu répondre aux besoins des parents concernés par la différence de leur enfant, suffisamment pour que le chemin normé ne soit pas le chemin empruntable. Ces mêmes parents qui n’ont d’autres choix que celui de se dépasser.

Mais j’ai aussi voulu répondre à des enjeux plus larges, ceux de l’inclusion en milieu ordinaire et ceux du décloisonnement des réseaux et des acteurs. Que les professionnels de la rééducation, les professeurs des écoles, les professionnels des structures petite enfance puissent échanger et travailler main dans la main.

Il existe des solutions pour accompagner les enfants différents non suffisamment démocratisées.

D’autres solutions sont à découvrir…

Quel teasing ! Quelles sont les solutions concrètes que vous mettez en place ?

Nous prêtons des mallettes de jeux adaptés dans les écoles et les crèches pour favoriser l’inclusion des enfants ayant des troubles développementaux (troubles du comportement, de l’hyperactivité, troubles autistiques). Pour ce dispositif expérimental, nous mettons l’accent sur une évaluation de qualité avec un partenariat sérieux avec l’Université de Bordeaux, de façon à démontrer que cela marche, que le jeu peut aider une communauté éducative (professionnels et parents) à inclure les enfants différents et créer des passerelles de manière efficace et innovante.

Nous développons des formations auprès de ce même public qui mettent l’accent sur les outils inclusifs et alternatifs dans le champ notamment de l’éducation émotionnelle et des habilités sociales.

Et votre plateforme www.ludosens.com, quel est son objectif ?

Le rôle de la plateforme numérique collaborative est comme je le disais de créer du lien entre les différents réseaux d’acteurs qui accompagnent des enfants à challenge et qui ont envie de partager autour de l’inclusion, à travers un blog et un forum. Qu’un professeur des écoles puisse témoigner et répondre à un parent ou inversement qu’un parent puisse parler de son parcours à travers le blog. Les passerelles sont multiples. Le blog est aussi l’occasion de présenter des tutoriels autour du jeu pour donner des solutions concrètes aux parents.

Mais c’est aussi une façon de démocratiser concrètement les solutions ludiques, avec :

  • la ludothèque spécialisée : on peut réserver un jeu en ligne (après avoir adhéré à l’association)
  • le bon coin des jeux adaptés et éducatifs à l’échelle du territoire national

Les solutions pédagogiques alternatives sont aussi présentées avec une réorientation vers des sites de vente de façon à ce que chacun puisse puiser de nouvelles idées.

Depuis combien de temps existe l’association et comment est-elle subventionnée ?

Ludosens est une association loi 1901 qui agit grâce à des subventions publiques, des mécènes privées et des actions propres comme les formations. Le projet est cofinancé par l’Union européenne avec le Fonds Social Européen

Combien de personnes travaillent dans l’association avec vous ?

Nous avons un conseil d’administration que nous souhaitons élargir le plus possible pour que les usagers puissent s’impliquer, tout parent d’enfant différent, professionnel intéressé est le bienvenu pour rejoindre l’actuel équipe.

Notre conseil d’administration est composé de sept personnes avec un représentant de chaque groupe d’usagers : parents d’enfants à besoins éducatifs particuliers, professionnel de la rééducation, de structure petite enfance, ou professeur des écoles.

Nous avons des adhérents, autant des familles que des structures comme des écoles ou des centre sociaux, qui empruntent des mallettes.

Nous sommes deux salariés mais encourageons le plus possible les partenariats, les collaborations aussi l’équipe est au final constituée d’un noyau de six personnes.

CHAPEAU pour tout ce que vous faites ! On vous souhaite de continuer sur votre lancée et de développer encore plus de projets en faveur des parents concernés par la différence de leur enfant.


Partager des jeux qui font grandir
Priscilla Laulan-Carret

www.ludosens.com

www.facebook.com/communauteludosens
contact@ludosens.com

Zù le guide

Laisser un commentaire sur Derrière les jeux Ludosens, le parcours d'une maman et sa fille