On a rencontré Solen il y a peu de temps et on a tout de suite adhéré à sa personnalité et son mode de vie nomade avec ses jumeaux « sous le bras » alors on a voulu en savoir un peu plus sur elle, son parcours, sa vie de maman, d’entrepreneuse et de voyageuse …

Peux-tu décrire ta fratrie ?

Mes enfants sont des jumeaux de 4 ans, ils sont blonds aux cheveux longs (la faute aux parents qui n’arrivent pas à se résigner à leur couper), ils sont fans de Pat Patrouille (à tel point qu’on organise des missions sauvetage quand on est à la plage), et encore plus fans de draisiennes (qu’on emmène avec nous aux quatre coins du monde !).voyages famille

Nous avons pris l’habitude de voyager avec eux plusieurs mois chaque hiver, ils s’adaptent bien à de nouveaux environnements, ils sont imbattables en noms d’animaux (surtout après en avoir vu plein en Afrique du Sud l’hiver dernier) et sont dans les starting-blocks pour repartir cet hiver en Colombie, au Panama et au Costa Rica.

As-tu imaginé un jour avoir ce type de configuration ?

Il y a de la gémellité dans ma famille, aussi le fait d’avoir des jumeaux était une possibilité, qui était enfouie très (trèèèèèès) loin dans ma tête. Quand on a appris qu’on n’attendait pas un, mais deux bébés, on a complètement paniqué ! Nous qui voulions continuer de voyager avec un enfant, ça nous semblait nettement plus difficile de partir avec deux petits en bas âge … Et pourtant, après s’être calmé et avoir repensé notre organisation, on a pu repartir avec eux dès leurs premières bougies soufflées, et le voyage en famille plusieurs mois par an fait désormais partie de notre routine de vie.

Qu’aurais-tu voulu qu’on te dise avant d’attendre les enfants ? Quel conseil aimerais-tu donner aux autres parents ?

J’aurais aimé qu’on insiste plus sur le fait de rester tranquille pendant une grossesse gémellaire ; on me l’a dit, mais peut-être pas assez (ou alors c’est moi qui n’ai pas bien écouté..) ; je ne pensais pas faire grand-chose, mais c’était déjà trop, ce qui m’a amené à accoucher prématurément.

J’aurais aussi aimé qu’on me conseille d’avoir complètement terminé les travaux dans notre maison avant d’avoir les enfants, parce que débarquer avec deux couffins dans une maison encore à moitié en chantier, ce n’était pas l’idéal ! Mais je crois que beaucoup de couples sont dans ce cas de figure, l’achat et la rénovation d’une maison, et en même temps l’arrivée d’un (ou deux) bébé(s), histoire de bien se mettre dans le rouge 😉

Le conseil que j’ai envie de donner c’est que le fait d’avoir des enfants ne doit pas nous empêcher de voyager, il faut juste s’adapter !

Quelques pistes pour voyager en famille :

  • Voyager avec un rythme plus cool (en passant plusieurs nuits, voire une semaine dans un même endroit pour prendre ses marques et mettre en place une petite routine)
  • Louer (ou échanger) des maisons plutôt que séjourner à l’hôtel (plus économique et plus pratique pour se faire à manger)
  • Se déplacer en voiture pour être autonome, pouvoir s’adapter aux horaires de sieste, changer le programme selon l’humeur du moment

As-tu repris le travail ? Cela t’as t’il semblé compliqué ? Referais-tu pareil ?

voyages familleLe fait d’avoir nos jumeaux a radicalement changé notre vie, nous nous sommes organisés différemment professionnellement, pour coller au plus près de nos envies de voyage et passer beaucoup de temps avec nos enfants. Nous avons une activité saisonnière : une école de surf au Porge océan (So Nice Surf School) ; pendant la haute saison nous avons avec nous une jeune fille au pair, le reste du temps nous sommes très disponibles pour nos enfants, et nous partons avec eux loin et longtemps en voyage. Je ne changerais rien, je pense que c’est un des meilleurs choix de vie que nous ayons fait !

Comment imagines-tu ta tribu dans quelques années ?

Je nous imagine en voyage !, à surfer tous les quatre ensemble (sur des vagues pas trop compliquées), à skier dans les Rocheuses ou à faire du trek au Népal (et j’imagine encore tellement d’autres endroits, j’ai une inspiration sans limite quand il s’agit de voyages 😊. Mais peut-être que les enfants n’aimeront pas le surf, qu’ils en auront assez de bouger, qu’ils voudront rester avec leurs copains l’hiver.. et alors il nous faudra nous réorganiser, peut être partir sans eux, à tour de rôle, on verra.. On profite pour l’instant de ces moments privilégiés que l’on passe avec eux, de tous ces souvenirs que l’on se crée, et on verra comment s’écrira la suite de l’histoire.

Merci Solen pour ce témoignage !

Solen nous en dit plus sur son blog Trip and Twins et nous livre ses conseils pour rester zen et éviter les crises lorsqu’on voyage en famille : https://tripandtwins.com/2018/01/21/voyager-avec-ses-enfants-et-eviter-les-crises/

Zù le guide

Laisser un commentaire